Partagez

Happy B-Day to me ? • Riley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur
Message
C. Sixsmith Edwood
Découvre-moi !
♦ Messages : 162
♦ Date d'inscription : 06/01/2014
Forget the horror here

Happy B-Day to me ? • Riley  Empty
MessageSujet: Happy B-Day to me ? • Riley Happy B-Day to me ? • Riley  EmptyMar 29 Avr - 5:48



Happy B-Day to me ?
Son anniversaire. Fêter le fait qu'il est un an de plus, que sa vie s'amenuise. C'est plutôt étrange, non ? Pourtant c'était bien une tradition. Sixsmith n'a rien contre, il n'en voit pas vraiment l'utilité, mais ce n'est pas lui qui va grimacer si on lui parle d'anniversaire. Alors quand Riley lui a parlé de fêter le sien avec quelques amis, Edwood n'a pas pu faire autrement que d'accepter, à la condition de ne s'occuper de rien. Il sait  très bien qu'il n'est pas un très bon organisateur d’événements, il est trop perfectionniste et il a tendance à trop souvent s'attarder sur des détails pas si important que ça au final, mais qui lui prenne un temps fou, comme la couleur des serviettes en papier. Rien de bien vital, mais ça peu lui prendre des semaines à se décider. Alors, il ne veut pas avoir à s'en occuper de peur de tout casser. Cependant, c'est lui qui a choisis les gens qui seraient présents. Alexis en faisait partie, bien entendu, maintenant qu'il était revenu, hors de question pour le jeune homme de le laisser de côté. Il avait aussi demandé à Beth de venir, ils sont aussi proches sur scène que dans la vrai vie, alors autant en profiter. Il avait aussi demander à Sevan et à quelques autres personnes, histoire de ne pas se retrouver en tête à tête avec Riley, ça l'aurait certainement vite mis mal à l'aise. On pourrait ne pas y croire comme ça, mais Edwood est un grand timide. Heureusement pour lui, ils avaient tous acceptés, il n'allait donc pas se retrouver seul face à lui. Ouf.

Finalement, tout devait se passer à l'Avalon, le bar est propice à la fête et puis ce n'était pas compliqué à trouver. Tout les habitants de Kilkee connaissent l'Avalon.  Sixsmith avait mit quelques temps avant de trouver ce qu'il allait se mettre. Non, pas vraiment en fait, mais il lui avait fallut du temps pour se préparer, hésitant toujours à y aller, mais comme c'était pour son anniversaire ça aurait fait tâche de ne pas y être.  Il se décide quand même à y aller, ce n'est pas très loin de chez lui. Il arrive, il n'y a encore personne, tant mieux. Il s'arrête au bar, un petit sourire aux lèvres et commande quelque chose à boire, de l'alcool. En temps normal, il n'en boit pas vraiment, il ne sait pas trop les effets que ça peut avoir sur lui. Mais aussi bizarre que cela puisse paraître Six' n'est pas très à l'aise avec la foule, enfin pas quand il n'est pas sur une scène. Là, il va bien devoir faire avec et paraître le plus naturel possible pour ne pas passer pour une quiche. Le serveur lui tend son verre, il le remercie et se tourne quand Sevan arrive. Il lui adresse un grand sourire et va à sa rencontre, les autres ne devraient pas tarder à arriver.   




Mais j'ai du mal à mentir, surtout quand c'est pas vrai. J'aurais bien voulu être un de ces gars qui ne craint ni la pluie ni la nuit ni le froid, au menton carré qui ne pleure jamais, qui s'en va, qui s'en va sans regret©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley O. O'Tool
Découvre-moi !
♦ Messages : 23
♦ Date d'inscription : 25/01/2014

Happy B-Day to me ? • Riley  Empty
MessageSujet: Re: Happy B-Day to me ? • Riley Happy B-Day to me ? • Riley  EmptyMar 29 Avr - 7:08

Happy B-Day to me ? • Riley  Giphy

Un anniversaire ne devrait pas se rater, c’est ce que j’ai expliqué de manière assez rapide à Sixsmith pour le convaincre de le fêter. Ce n’est pas encore un âge définitif, il n’a pas passé le quart de sa vie ou les 30 ans, et pourtant je n’en trouve pas ça moins important de se rejoindre dans un lieu qui est propre à la ville. D’un autre côté, mon idée a un sens plus personnel pour être honnête. Rendre Sixsmith comme l’homme le plus important de la soirée pourrait certainement développer davantage sa confiance en soi. Je prends conscience qu’il n’aime pas beaucoup parler en public, mais j’ai pris le soin de le laisser inviter qui il voulait. Je ne désirais pas l’embarrasser avec des invités dont il ignorait presque l’existence, car c’est tout sauf le but. J’ai seulement envie qu’il profite de cette soirée qu’on lui offre, qu’il s’amuse le temps de quelques heures. Seuls ses amis peuvent convenir à un tel événement, en réalité. Je dois sans doute faire tâche dans le lot puisqu’en vérité, il n’y a que le travail qui nous relie réellement. Bien évidemment, je suis fortement attaché à ce garçon et je crois que, malgré les différences d’âge, je pourrais désormais le considérer comme un ami. Or, je pourrais affirmer qu’il n’aurait aucune envie de parler travail aujourd’hui et je n’ai de toute manière aucune envie que la discussion dérive sur ce sujet. Pourtant, ma présence me semble vitale – cette raison n’a toutefois pas paru convaincre ma propre femme, étant donné que si ça dérape, je serai présent pour intervenir.

Habillé d’une chemise blanche et d’un pantalon noir, je finis par me rendre à l’endroit imposé : l’Avalon, autrement dit le bar le plus connu de Kilkee. Je me gare devant l’entrée, descends de la voiture et attrape le paquet cadeau à l’adresse de mon artiste. Je marche jusqu’au bar et remarque par la vitre qu’il n’y a que Sevan qui est arrivé. Il doit être avance, puisque je suis toujours à l’heure. Je rentre, les salue chacun leur tour et mon regard ne se pose plus que sur l’invité d’honneur, Sixsmith. Je lui accorde un énorme sourire, avant de lui souhaiter enfin : « Joyeux anniversaire ! » J’ai dû attendre toute la journée pour lui dire, j’étais bien trop préoccupé par le boulot pour pouvoir y sortir la tête et lui déclarer. Enfin, c’est fait. « Tiens, un petit cadeau, je lui indique en tendant le paquet soigneusement emballé. » Rien d’extravagant en vérité, quoique le prix n’est pas forcément donné, il s’agit d’une machine double et assez classe pour préparer des milkshakes avec un petit mot écrit dessus ‘N’oublie pas que tu dois tous me les faire goûter !’ pour lui rappeler une certaine sortie. J’ai en vérité l’espoir infini qu’il n’en ait pas déjà une, je n’ai pas pris le temps de lui demander et je suis effrayé à l’idée que le cadeau soit un total échec. Au pire des cas, je la prendrai pour moi et lui offrirai autre chose.

Pendant qu’il déballe le papier, je reçois un coup de fil et entends la sonnerie de mon portable retentir. Rapidement, je glisse la main dans ma poche pour le sortir et aperçois le nom de ‘Monsieur Lloyd’, qui n’est autre que l’homme le plus important que je côtoie. Il doit m’annoncer si oui ou non je pourrais obtenir une fameuse et énorme salle pour l’un de mes artistes et nous devons discuter de diverses formalités si la réponse s’avère positive. Quelque peu gêné de devoir quitter sa fête d’anniversaire, je m’excuse rapidement auprès de lui : « Coup de fil important, désolé. Je reviens vite. » J’aurais préféré rester auprès de lui mais on ne m’en donne pas vraiment le choix. Je n’ai pas le temps d’apercevoir le verre d’alcool posé face à lui que je décroche déjà une fois dehors et discute au téléphone pendant près de vingt minutes, qui me paraissent assez courtes. Salle obtenue, c'est un résultat très concluant et donc pas une perte de temps. Je rentre à nouveau dans la pièce et découvre que tout le monde est finalement arrivé, toutefois je le crois. Ils sont un peu dispersés, mais j’aperçois Beth autour de Sixsmith et ils semblent s’amuser à côté du bar. Je préfère le laisser tranquille, il semble assez heureux de les retrouver. Je le rejoindrai tôt ou tard dans la soirée, on trouvera bien un moment. Je prends donc la décision de discuter avec un inconnu, étant suffisamment sociable pour m’intéresser à n’importe qui. De tout et de rien, guettant le moindre écart.




❝ Le théâtre n'est pas le pays du réel : il y a des arbres en carton, des palais de toile, un ciel de haillons, des diamants de verre, de l'or de clinquant, du fard sur la pêche, du rouge sur la joue, un soleil qui sort de dessous la terre. C'est le pays du vrai : il y a des cœurs humains dans les coulisses, des cœurs humains dans la salle, des cœurs humains sur la scène ▬ victor hugo. ❞

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Happy B-Day to me ? • Riley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Happy Material!? (spoiler from Negima!? 14)
» Riley Calleigh Meyers [ terminé ]
» Le 30 juillet... MELINE Happy Birthday to you...
» Curtis & Ty's Happy Birthay Party feat Cutis, Joy & Alex
» Halvard & Riley ◊ Our love is a lie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Kilkee :: Centre-ville :: L'Avalon Sunset-