Partagez

Retour de Prison [PV June]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur
Message
Kieran S. Finnerty
Découvre-moi !
♦ Messages : 173
♦ Date d'inscription : 28/04/2013

Retour de Prison [PV June] Empty
MessageSujet: Retour de Prison [PV June] Retour de Prison [PV June] EmptyLun 24 Fév - 21:21

Retour de prison
June & Kieran

Mercredi 5 Mars





Six mois bordel, six putain de mois... Une petite mise au point s'impose dans ce qui s'est déroulé ces derniers mois dans la vie de Finnerty. Une agression, voilà ce qui était arrivé dans les ruelles de Kilkee. Un homme, ou jeune homme, ivre, ce serait attaqué à quelqu'un, assez violemment, pour lui voler argents, papiers, et pour le tabasser un peu... Un peu étant un euphémisme au vu des résultats des radios et des interventions médicales qui avaient dû être effectuées sur la victime. Tout ceci nous mène au coupable de cette violente agression. Par une suite de preuve floues, ainsi que par la présence du casier judiciaire et des excès de violences qu'avaient déjà commis Kieran, ce dernier fut considéré comme l'accusé dans cette affaire. Alors, oui, Finnerty n'est pas un ange, oui il a déjà utilisé ses poings et oui il a toujours eu des liens avec des affaires plus ou moins nettes. Oui ses limites étaient très floues, dû à un manque d'éducation sûrement, ou à son propre tempérament et ses actes pouvaient être qualifiés de honteux, lui-même s'était rongé les ongles lors de son premier passage en prison, en se disant qu'il aurait dû réfléchir. Mais là, non ! Il n'était pas coupable, la silhouette du mec lui ressemblait, mais pour une fois, il avait rien fait. Cette soirée il s'était enfermé chez lui à picoler. Passer la nuit chez soi tout seul, il ne le fera plus, mais plus du tout.

Il avait trouvé un peu de réconfort tout de même en voyant que certaines personnes s'étaient décarcassé pour le soutenir et l'aider. O'Lawlor par exemple, la source d'une grande frustration suite à une soirée en boîte, une belle et sympathique rousse. Cette présence avait vraiment été un souffle d'air frais durant toute la période de l'accusation, ainsi que la période de détention... Ils avaient eu quelques contacts écris, se gardant un peu informé de ce qui se passait en ville... Ce genre de choses quoi. Lors du procès il y avait eu aussi ce policier là... Lloyd Grammar... il avait tenté de prouver l'innocence de Kieran mais la justice semblait déjà avoir fait son choix avant même la fin du procès donc bon. Qui pouvait les blâmer ? Finnerty a la tête du coupable parfait avec son casier judiciaire. Si au moins il avait sût lui-même qui avait causé ça, mais il n'avait que quelques pistes...

Enfin.. voilà... six putain de mois en prison. Heureusement qu'il avait son caractère et quelques connaissances dans cette prison, la même d'ailleurs que la première période... Heureusement, oui, sinon il aurait eu des problèmes que je n'aimerais décrire en un lieu aussi agréable. Puis, je pense que vous imaginez très bien seul... Non, de ce côté, rien d'alarmant. Enfin... au bout de six mois il pouvait enfin sortir, prendre le train et revenir à Kilkee... même si il se doutait que pas grand chose l'attendait là bas : son boulot, il n'en avait plus, et ses « amis » devaient déjà avoir vider son appartement de ce qui est précieux. Sauf son ordinateur, il avait dit à June de lui garder. Uhm... est-ce qu'ils ont trouvés la cachette de son argent liquide ? Sûrement pas... Assez intelligents pour savoir quand vider un appartement, pas assez pour fouiller dans des endroits trop simple.... En même temps, fallait pas faire science politique pour se dire que quand quelqu'un est en prison, on peut prendre chaîne hifi et autre... Enfin bref.... June avait été très gentille et s'était proposée pour le ramener chez lui... ils se trouvaient donc tout les deux dans sa voiture pour le moment, l'ex-taulard regardant l'extérieur.

« Merci de me ramener... J'espère vraiment que je t'ai pas fais annuler un truc pour ça. En tout cas c'est vraiment sympas de ta part... Alors, à part les quelques choses que je sais grâce aux lettres, y a quoi d'intéressant à Kilkee en ce moment ? »

Il tourna les yeux vers elle, se grattant la joue. Uhmm... c'est que la barbe commençait à pousser... En espérant qu'ils aient pas pris ses rasoirs... Ils étaient assez cons pour !


Code by AMIANTE


Retour de Prison [PV June] Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Découvre-moi !
Invité
Invité

Retour de Prison [PV June] Empty
MessageSujet: Re: Retour de Prison [PV June] Retour de Prison [PV June] EmptyLun 24 Fév - 22:53







Vive la liberté !

Feat. Kieran




La liberté est une chose que l'on s'imagine acquise pour toujours, envers et contre tout. C'est un droit si universel, si ancré dans notre société qu'on en oublie parfois les limites et les barrières. On oublie aussi à quel point la justice peut être tout son contraire dans un pays soit-disant libre comme le nôtre. Se faire enlever sa liberté est si rapide, si radical, que souvent la prise de conscience en est paradoxalement lente. Kieran n'a jamais vraiment été mon ami, il a juste été un pont pour m'éloigner le plus possible d'Arthur. A l'époque, j'avais joué avec sa patience et l'avait laissé seul, retourner chez lui, après un joint partagé dans ma voiture. A l'époque je ne jouais pas encore comme je joue à présent, avec légèreté, sans trop me préoccuper de ce qui peut me tomber sur le nez. J'ai changé de voiture depuis, avec mon double salaire j'ai pu m'en acheter une neuve. Je vis en appartement aussi. En vérité, tellement de choses ont été bousculées depuis ces derniers mois que la rétrospective en est vraiment longue. Je ne vois plus vraiment Raphaël. Autant j'en suis toujours plus ou moins amoureuse, autant je me sens trahie. Trahie depuis que j'ai appris qu'il jouait les gigolos avec des vieilles, et ça, ce n'est pas passé. A l'époque j'ai pesté, j'ai hurlé, je me suis même demandée ce que ces femmes avaient de plus que moi à lui offrir. De l'argent, sans nulle doute, pourtant dans mon esprit, le travail au journal aurait dû lui permettre de vivre correctement. Soit j'avais tord, soit les habitudes ont la vie dure. Je me suis donc rapproché d'Ethan, mon ami d'enfance, réapparu à Kilkee après un voyage relativement... long. On aurait dit un mauvais remix du film avec le type qui change de vie et se coupe de la civilisation. Il est amoureux de moi, je ne suis pas amoureuse de lui, pourtant je l'adore. Mais entre nous deux c'était purement... physique.

Quoi qu'il en soit, à l'époque de cette affaire complètement stupide, je n'avais eu que des échos rapides à cause du journal. D'abord j'ai laissé dire, mais ma curiosité piquée au vif, je voulais savoir. Kieran avait-il vraiment agressé quelqu'un ? C'est qu'il en était capable le bougre, mais tout de même, rien ne coûtait de lui demander en face. Alors j'étais allée le voir quand il était encore en garde à vue, lui avait demandé en face si tout ça était vrai. Malgré le fait que nous n'étions pas très proches, j'avais comme envie de le soutenir. Sans doute la vilaine fille en moi qui appelait encore au loup. Il m'avait répondu, m'avait juré que non, il n'y était pour rien, qu'il avait passé sa soirée à boire dans son coin, sans doute à ruminer. Encore quelque chose qui lui ressemblait bien. Et ce flic, pas moche pour deux sous, était de la partie. Un vrai détecteur de mensonges vivant -pour avoir testé-, qui m'a fait me dire que pour une fois, Kieran était bel et bien innocent. Pourtant, ça n'a pas empêché les jurés de l'envoyer en taule. Bande de cons.

Je peux pas dire, je me suis prise d'affection pour Kieran, qui pour une fois avait rien demandé si ce n'est qu'on lui foute la paix. Alors je lui ai écris, souvent, on devait bien en être à une lettre par semaine, et partout autour de moi je n'ai jamais caché le soutenir. Les gens pouvaient bien penser ce qu'ils voulaient, je suis une femme loyale. Durant six mois, nous nous sommes échangés des lettres, pour se tenir au courant, et parce que je voulais lui remonter le moral et faire en sorte qu'il tienne bon. Enfin Kieran n'est pas le genre à flancer... Pour dire j'ai même mis une grosse croix rouge sur mon calendrier, pour bien noter la date de sa sortie, je lui ai même promis de venir le chercher... Entre temps j'ai protégé un maximum de ses meubles. On l'avait prévu, que ses « amis » viennent lui piquer des trucs... Franchement soudoyer des gardiens c'est tellement facile de nos jours !

Ainsi... Nous voilà dans la même voiture, sur le chemin du retour, au départ de la gare. Sur le coup je ne savais pas trop quoi lui dire, j'étais contente pour lui mais je savais que la désillusion suivrait. Il n'avait plus de boulot et il serait très difficile de lui en retrouver un, là malheureusement, j'étais impuissante. Mis à part l'inviter à manger de temps en temps à l'appartement pour lui éviter de s'acheter des repas... Mouais, ça paraît dérisoire. En tout cas j'avais confiance, il était assez tenace pour se remettre sur pieds. Il me demande si je n'ai rien annulé, je lâche un petit rire. « Qui passerait avant toi, hein ? » dis-je, taquine. « En ce moment, il se passe pas grand chose à Kilkee franchement. J'entends parler de quelques affaires concernant O'Connor, soucis de santé, et cetera, ça a fait le tour du net. Ensuite, ma pote, Ama, a quitté la ville... Sans raison, du jour au lendemain, je n'ai plus de nouvelles du tout... Après je vois plus trop Raph non plus, on a eu quelques... soucis. Je suis une célibataire endurcie haha, mais pas frustrée hein ! Il se passe vraiment pas grand chose... Ah si, j'ai déménagé aussi, j'ai mon appartement dans le centre-ville maintenant. Ca s'est fait y'a pas très longtemps et j'ai pas pensé à t'en parler dans les lettres, désolée. ».

On arrive dans la périphérie, que je connais par cœur, après tout j'ai habité là-bas plus de vingt ans. Je suis toujours assez nostalgique quand je repense à mon petit jardin, ça n'a aucun sens puisque je passe voir mes parents aussi souvent que possible. Mon père est d'ailleurs très fier de moi, j'ai un boulot, un chez-moi, je suis posée, et aucun garçon ne m'embête. Oui, mon père est vraiment aux anges. S'il savait... « Bon, ce qui est sûr, c'est qu'il te reste une table et un lit... » lâché-je en riant. « Tu vas pouvoir continuer à ramener des gens chez toi pour la nuit, c'est pas cool ça ? » finis-je avec un petit sourire.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kieran S. Finnerty
Découvre-moi !
♦ Messages : 173
♦ Date d'inscription : 28/04/2013

Retour de Prison [PV June] Empty
MessageSujet: Re: Retour de Prison [PV June] Retour de Prison [PV June] EmptyMar 25 Fév - 0:09

Retour de prison
June & Kieran

Mercredi 5 Mars





La liberté... quand on sort de prison, à toujours un prix exorbitant. Oui, le travail à la boîte de nuit n'est plus une chose dont il doit s'inquiéter... car il n'existe plus pour le patron. Normal en un sens, mais bon ça allait être difficile de remonter la pente. Bon, il avait quelques centaines d'euro cachées dans une enveloppe, cachée dans l'appartement, mais il n'allait pas faire beaucoup de mois avec ça. Première chose à faire, s'arranger avec le propriétaire... 33 ans, brun, marié mais d'après quelques informations, pas trop heureux dans son couple, qu'il souhaitait découvrir de nouvelles choses. En étant assez habile, il pourrait avoir une diminution du loyer voir ne pas le payer. Encore heureux que le propriétaire n'était pas une agence... oui il était doué, mais pas à ce point tout de même. Oui c'est pas très légal mais au point ou il en était, cela restait à ses yeux plus légal que voler quelqu'un. Pas de chantage, juste un échange : offrir des moments inoubliables, en échange d'une petite ristourne sur le loyer... Donc, ça, c'était prévu et ça se fera. Ses pensées continuèrent de former quelques petits plans pour pouvoir s'en sortir alors qu'il écoutait d'une oreille attentive tout ce que disait la belle rousse, souriant légèrement à l'annonce de son déménagement.

« C'est une très bonne nouvelle ça. Il n'y a pas mieux pour bien se sentir que de vivre dans son chez soi. Félicitation pour cet appartement donc. Puis tu verras, vivre chez toi t'offriras plus de liberté. Oui, je parle de liberté, moi, après ma deuxième sortie de prison. Je commence à penser à prendre un abonnement d'ailleurs, une fois c'est un hasard, deux fois une coïncidence, trois fois, le destin... Mais je pense pas qu'ils veuillent de moi trop de fois... ahah. Enfin, passons. Pour Raphaël bah... j'espère pour toi que les choses se stabiliseront, tu dois profiter de la vie, je sais que tu le fais mais continue, tout en faisant attention à toi. C'est pas un type infréquentable, tu aurais pu tomber sur pire si tu étais allé à certaines soirées. Bien que mon petit doigt me dis que tu sais te défendre... Puis bon, tu reste la « Maîtresse de la frustration », celle qui fume avec le meilleur mec au monde – ou pas – et qui ensuite le fais sortir de ta voiture et lui dis avec son plus beau sourire : « au revoir » ! »

Un rire traversa les lèvres de l'homme, il ne lui en voulait en rien pour cet événement. Au contraire, c'était assez amusant de voir des caractères différents. Oui, c'était frustrant, mais Finnerty restait un type de gars assez... facile à vivre à ce sujet. Sauf bien sûr avec Arthur qui n'est maintenant qu'un vague souvenir. Mais cela s'était déroulé tellement différemment et les enjeux n'étaient pas les mêmes... Une vengeance d'ailleurs devrait s'imposer, être un peu au même niveau... Il avait été humilié, autant qu'il l'humilie à son tour. Mais, cela allait être difficile, il sortait tout de même de prison et il ne voudrait pas y revenir parce que ce qu'il a prévu ne se passe pas correctement... enfin, si au moins il avait prévu quelque chose. Donc pour le moment, non, puis il avait autre chose à penser.

Fouillant dans la poche de son manteau, il sorti son zippo, totalement inutile maintenant... Mais il avait gardé son habitude de l'ouvrir et de le claquer. Un tic qu'il avait depuis l'adolescence. Un nouveau rire traversa ses lèvres quand June parla des conquêtes qu'il pouvait se faire à nouveau. Claquant une dernière fois son zippo, il hocha légèrement la tête.

« Ce sera pas pour maintenant certes, mais j'espère bien m'amuser à nouveau c'est clair. Par contre va falloir que j'arrange ma réputation tout de même... pour tout le monde ici je suis coupable et ça aide pas pour avoir des conquêtes d'être comparé à un prédateur qui risque de frapper à tout moment. Le mieux ce serait qu'ils trouvent l'agresseur, le vrai, mais au bout de six mois, c'est impossible. Même moi je ne sais pas totalement qui sait, alors que je connais bien la rue. Hum... puis je dois nettoyer la liste d'amis, qui s'est beaucoup réduite j'en suis sûr. »

Tout ça allait être assez difficile. Son regard se perdait dans le vide, soupirant longuement... Pendant plusieurs mois on est pratiquement l'une des têtes les plus fortes de la rue, tout le monde te respecte, et dès que tu es en prison, on t'aide à te débarrasser de choses que tu aimerais garder. Vie de merde... ouais, c'est le terme !


Code by AMIANTE


Retour de Prison [PV June] Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Découvre-moi !
Invité
Invité

Retour de Prison [PV June] Empty
MessageSujet: Re: Retour de Prison [PV June] Retour de Prison [PV June] EmptyMer 26 Fév - 14:27







Vive la liberté !

Feat. Kieran




C'était amusant de voir à quel point il était facile de converser avec Kieran. Sans doute qu'avec les circonstances présentes, il ne pouvait pas me juger, quoiqu'en temps normal il ne l'aurait pas fait non plus. Certes, profiter de la vie n'était pas un problème pour moi, après Raphaël venait Ethan, j'étais juste dégoûtée de voir que ma vie se résumait à aimer un homme et le remplacer ensuite parce qu'il m'avait larguée ou alors abandonnée. En plus l'idée d'imaginer Raph' dans les bras de vieilles mégères me donnait la jalouse envie de vomir mes repas. A croire que j'étais maudite, si bien qu'en riant intérieurement, j'avais pensé à aller voir sur le trottoir d'en face. Je n'en serais sûrement pas plus malheureuse. J'éclatai de rire, sortie de mes pensées, en entendant le surnom que m'avait donné Kieran. « Quoi, tu es encore bloqué sur ça ? Tu avais envie de moi à ce point là pour encore aujourd'hui me donner un surnom pareil ? Je suis outrée et déçue, allez, saute de ma voiture ! » lâchai-je, taquine.

Alors qu'on remontait la banlieue de la périphérie, il sortir son zippo pour jouer avec, un tic nerveux sans doute. Moi je mâchonne mes stylos, chacun son truc. « Il faudra le remplir tu sais. » dis-je naturellement sans trop savoir pourquoi je l'avais justement dit. Il replongea ensuite dans son affaire, dans ses remords. Oui, le réel agresseur courait toujours dans la nature, quelque part dans la nature, et je ne comprenais toujours pas les tenants et les aboutissants de l'affaire. « Franchement, je vois pas pourquoi la victime a donné ton nom alors que t'étais même pas sur les lieux. Bon, c'est un peu dur à dire mais tu n'es pas sans ennemis, alors tout ça, ça sent le complot le plus total. » On se croyait même durant la guerre froide tiens, à jouer sur la théorie du complot et ce qui va avec. « Tu devrais peut-être recontacter ce flic, Grammar. Il avait l'air de savoir ce qu'il faisait, il voulait même t'aider. Mais malgré ça, les jurés étaient tous contre toi dès le début. Quelqu'un t'en veut, c'est obligé. Après c'est peut-être moi qui déraille total, j'en sais rien... ».

Je soupirai. Qu'est-ce qu'on peut faire dans ce cas-là ? Je ne suis pas dans la police, je ne suis pas entraînée, ni armée, et j'ai beau avoir déjà cassé une bouteille en verre sur la tête de quelqu'un -pauvre Arthur, il s'en souvient encore mais il l'a mérité-, je ne pouvais pas grand chose dans ce genre d'affaires. J'avais l'impression de me retrouver dans une des saisons de Desperate Housewives, c'est pour dire jusqu'où le délire allait. « De toute façon tu vois bien le genre de tes amis derrière qui font un coup de pute dès que t'es dans la merde... Moi en tout cas je sais que t'es innocent et je te laisserai pas tomber, moi contrairement à eux je suis pas une petite pute hypocrite. Alors c'est pas aujourd'hui que je vais te laisser seul. ».

Je souris sans même m'en rendre compte. Parler fait décidément bien passer le temps, puisque l'on venait d'arriver à l'appartement de Kieran. Je me garais sur les emplacements prévus pour les résidents et coupais le moteur pour sortir. Je pris de l'avance sur lui, certaine qu'il me ferait une remarque. « Ben quoi ? Je vais rester un peu avec toi quand même. J'ai une bonne bouteille dans mon sac, on va fêter ta sortie, c'est la moindre des choses. ». J'attendis qu'il sorte pour fermer la voiture et remonter jusqu'à son appartement. J'espérais que voir son appartement à moitié vide n'allait pas trop le choquer. Et mis à part boire un ou deux verres avec lui pour lui remonter le moral, je ne voyais pas trop quoi faire de plus. « Ça va aller ? » demandai-je inquiète, une fois sur le pallier.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kieran S. Finnerty
Découvre-moi !
♦ Messages : 173
♦ Date d'inscription : 28/04/2013

Retour de Prison [PV June] Empty
MessageSujet: Re: Retour de Prison [PV June] Retour de Prison [PV June] EmptyJeu 20 Mar - 20:29

Kieran S. Finnerty a écrit:
Retour de prison
June & Kieran

Mercredi 5 Mars





Un rire se libéré des lèvres de Kieran alors que la jeune femme répondait au surnom qu'il avait « osé » lui donner. Claquant une dernière fois son briquet, il le rangea en haussant légèrement les épaules, répondant à la flamboyante rousse.

« Eh oui, j'ai été très vexé, vraiment vexé! Si il existait un comité pour les frustrations, j'y serais allé de suite... Mais... malheureusement ça existe pas encore cette connerie. Ahah. Et pour le zippo... ouais je sais, faudrait pas que je l'abandonne ce p'tit gars... il m'a bien servis. »

Ses yeux se promenaient encore sur la ville qu'il défilait alors qu'il repensait à cette affaire, ses yeux se tournant vers O'Lawlor qui ne semblait pas comprendre pourquoi son nom avait été donné dans cette enquête. Lui-même se souvenait bien de cette soirée, même ce zippo s'en souvenait pour avoir été souvent utilisé.  Quand les policiers sont allés le chercher pour l'interroger, il pensait même être encore sur l'effet de ce qu'il avait bu... ou, accessoirement, prit... mais non, c'était bien la réalité, il se rapprochait vraiment d'un endroit qu'il connaissait. Ok ! La première condamnation, il a pas chipoter, il a avouer, et hop.... la seconde.... il allait pas se rendre coupable pour un truc qu'il avait pas fait...

« Bwah tu sais, que l'on parle de complot ou non, si la victime me connaissait un peu, voilà. J'suis pas un ange, loin de là ahah... J'ai fais beaucoup de connerie, tu en auras la preuve tout à l'heure d'ailleurs mais... j'avais pas prévu d'aller en prison à nouveau alors les gars à bastonner assez fort pour quasiment les tués... j'allais pas jouer à ça. Quant au flic... Ouais, j'irais le revoir, ce mec a été sympas... En espérant qu'il ne joue pas au détecteur de mensonge avec moi, j'ai jamais aimé qu'on sache des choses sur moi... Mais ouais... Oh et y a du boulot à retrouver... Galère... »

Il écouta simplement la suite des paroles de la jeune femme, détournant le regard pour le poser sur l'extérieur de la voiture assez... gêné en fait... Il ne savait pas vraiment quoi dire après ça, enfin si, une chose.

« Merci. »

Voyant alors l'immeuble dans lequel il vit normalement, le jeune homme descendit de la voiture, la regardant. Elle venait ? Une bonne bouteille ? Ah voilà qui allait rendre le reste de la journée plus agréable ! Riant, le jeune homme grimpa avec June à l'étage de son appartement, il n'eut qu'à pousser la porte, en hochant la tête.

« T'inquiète, c'est mieux que la taule. »

Entrant, il regardait, pratiquement tout manquait en fait, tout dans les meubles les plus important. Au moins son ordinateur portable était toujours là. Il savait que ça intéresserait particulièrement ceux qui videront son appartement... Puis contrairement à une télévision ou une chaîne hi-fi, il pouvait le cacher. Grâce à la connexion internet il aura au moins la possibilité de se mater quelques séries. Enfin, il demanda à la demoiselle d'attendre un peu, allant dans sa chambre et s'asseyant sur le sol. Le mieux, pour planquer quelque chose, c'est de le mettre sous ou dans un truc inutile, que personne ne prendrait, en tout cas dans ce cas là ça avait fonctionner. Passant une main sous un des rares meubles de la pièce, il décrocha une enveloppe marron avant de se relever pour retourner dans le salon.

« J'ai de quoi survivre, pas longtemps, mais... Enfin, de l'argent quoi, tu te doutes bien que je ne l'ai pas eu de façon très légale... Je compte pas refaire ça mais... je voulais toujours avoir un peu d'argent de côté. Puis bon, je suis pas le seul à fournir à Kilkee... Enfin, je voulais au moins te mettre au courant. »

Code by AMIANTE


Retour de Prison [PV June] Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Découvre-moi !
Invité
Invité

Retour de Prison [PV June] Empty
MessageSujet: Re: Retour de Prison [PV June] Retour de Prison [PV June] EmptyDim 23 Mar - 21:30







Vive la liberté !

Feat. Kieran




Pauvre Kieran. Peut-être qu'il ne le montrait pas, mais il avait l'air complètement paumé. En plus d'avoir été envoyé en prison alors qu'il était innocent, ses pseudo-amis avaient pillé son appartement. Encore qu'un juge peut décider d'envoyer les biens d'un homme au garde-meuble, ça se tient, mais que des gens viennent fouiller son appart', n'était-ce pas illégal ? Car c'était bel et bien du vol. Seulement on allait mettre de côté l'idée de porter plainte pour le moment, venant d'un type qui sort tout juste de taule, ça en ferait rire ou jaser plus d'un au poste de police. Seulement il fallait bien réagir. Quoi qu'il en soit, une fois arrivés chez lui, il me laissa un moment et je songeai au fait qu'effectivement, il était loin d'être un ange. De mémoire je crois qu'il s'était déjà battu avec O'Connor, qu'il avait eu plusieurs altercations avec Arthur et qu'il n'en était pas à son coup d'essai avec la police et la prison. Certes il n'était pas une bonne fréquentation, mais à moi, il ne m'avait rien fait de mal.

Quand il revint avec une enveloppe pleine d'argent, il se sentit obligé de m'expliquer comment il l'avait gagné. S'il ne m'avait rien dit, je n'aurais rien demandé. Chacun gère et planque ses économies où il veut et  comme il veut. Je haussai simplement les épaules. "Je vais pas te faire un procès tu sais, tu fais bien ce que tu veux. Mais oui, il serait peut-être temps de te calmer à ce niveau-là. Parce qu'encore une affaire de ce genre et je pense que tu le sais, tu risques d'avoir le droit à la prison à perpèt' et tu risques de pas apprécier... Enfin c'est pas moi qui vais te juger vu le nombre de fois où j'ai fumé avec Raphaël..." Ce n'était pas la meilleure idée de ma vie mais au moins j'avais de bons souvenirs, pour le peu qu'il m'en restait. C'est fou de voir à quel point on a tendance à retenir le pire quand on coupe les ponts avec quelqu'un. Au final, je m'installai dans ce pauvre canapé qui trônait seul au milieu de la pièce et ouvris cette bouteille. Whiskey, dix ans d'âge, c'était déjà pas mal. "Bon, je suppose que t'as plus de verre, alors on va faire ça à l'ancienne, boire à la bouteille comme deux jeunes cons, sauf qu'il y en a quand même un plus vieux que l'autre...".

C'était dit sur le ton de la provocation, juste pour rire. "Allez, à ta libération." dis-je en prenant une première puis une deuxième gorgée avant de lui laisser la bouteille. "Alors, t'as prévu quoi ?".



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Découvre-moi !
Contenu sponsorisé

Retour de Prison [PV June] Empty
MessageSujet: Re: Retour de Prison [PV June] Retour de Prison [PV June] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Retour de Prison [PV June]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 3000 personnes manifestent pour le retour d'Aristide
» RETOUR DE JMB 11?
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» Retour inattendu de Kenshin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Kilkee :: Périphérie :: Banlieues :: #13 ♦ Appartement Finnerty-